mercredi 11 novembre 2015

Oeuvre d'art & beauté.

Dans le cadre d'une réflexion sur la beauté. Retour de travaux d'élèves qui présentent des oeuvres d'art choisies selon leurs critères. Ils argumentent ensuite pour justifier leurs choix :

Sur quels critères se base-t-on pour dire qu’une œuvre d’art est belle ?

  • La maîtrise d’une technique, la difficulté de réalisation, le temps de travail qu’elle a exigé
  • Son caractère majestueux, spectaculaire, impressionnant : par rapport à sa taille, son poids, aux matériaux utilisés…
  • Sa capacité à rendre compte de la réalité, réalisme impressionnant, fidélité
  • Ce qu’elle suscite comme émotion, les sentiments qu’elle exprime (joie, tristesse, tendresse, amour…)
  • Le rapport à notre vie (passée)
  • Les symboles qu’elle dégage, ce qu’elle représente
  • Sa notoriété ou le statut de l’artiste / de l’œuvre : reconnaissance nationale ou internationale (classement par l’UNESCO, présence dans des musées prestigieux, coût)
  • Le fait qu’elle rende compte d’un épisode historique
  • Le cadre de l’œuvre : musées, parcs, grandes villes
  • La capacité à faire passer un message : simple information, révolte, contestation, contre-pouvoir, espoir…
  • Respect, admiration, envie, voire jalousie pour ce qu’a fait l’artiste
  • Réinterprétation ou post modernisme, parodie, recyclage
  • Caractère éphémère
  • Son originalité, son caractère insolite, unique, l’illusion créée
  • Hors normes / hors cadre
  • Harmonie, construction (rapport à la symétrie)
  • Le rôle du public : être vu par le plus grand nombre
  • Stimulation de l’imagination
  • Choquer, provoquer
  • Universalité du message

Rapport à notre culture, notre éducation, notre cadre de vie, notre passé.

Supports très différents les uns des autres : peinture, musique, architecture…

Rapport à nos deux thèmes de deuxième année

→ Rapport à la laideur (cloaca, plastination…)

On s'interroge pour finir : Dans quelle mesure un artiste se sert-il de la réalité pour la sublimer ? Dans quelle mesure créé-t-il ?

 ***

033_guneriussen

Rune Guneriussen, artiste et photographe norvégien.


vendredi 28 novembre 2014

Destino

Pour compléter l'étude du mouvement surréaliste (en lien avec le thème du rêve), j'ai proposé à mes étudiants de travailler sur le court métrage Destino (Un article de Télérama sur sa sortie en 2003) né de la collaboration de Dali et de Disney

Quels liens avec les thèmes 2014/2015 ?

  • Univers onirique, surréaliste, absurde
  • Le corps devient objet / les objets deviennent vivants
  • Transformation et déformation des objets, des entités
  • Superposition réalité / Fantastique
  • Objets du quotidien et fascinations récurrentes de Dali
  • Rêve amoureux
  • Les déplacements

Quels codes de Disney et de Dali peut-on identifier ?

  • Disney : le trait, les visages, la musique, les animaux, les références aux Etats Unis (le base ball)
  • Dali : La question du temps, l'architecture, la lumière, les lignes d'horizon, les statues

Quel message veut-on faire passer ? Que raconte-t-on ? (les réponses qui suivent sont celles des étudiants)

  • Rapport à l'enfance
  • Union impossible, relation fantasmée
  • Références à Adam et Eve
  • Légende de Chronos
  • Le thème du corps et de la féminité