mercredi 6 décembre 2017

Situations de guerre, situations extraordinaires.

La thématique ayant été évoquée récemment avec certains étudiants qui ont travaillé sur le corpus disponible ici, je propose des liens pour approfondir cette thématique.

Tout d'abord, des pistes de cours et des éléments pour s'entrainer au format de l'examen :

Ici, j'ai déjà posté plusieurs articles en lien avec ce thème :

Le cinéma et la littérature sont fascinés par cette thématique au point d'en avoir fait un genre à part entière. Ci-dessous, des oeuvres pour alimenter nos réflexions autour des liens entre guerre et extraordinaire (toutes les précisions sur chaque oeuvre sont à découvrir en cliquant sur le lien) :

Sur la guerre du Vietnam :

Sur la deuxième guerre mondiale :

Sur la situation très particulière des camps de concentration :

Sur ces figures emblématiques, voire maléfiques qui gravitent autour de la thématique de la guerre :

 

Sur la vie des soldats :

Des témoignages ou des récits plus personnels sur des situations de guerre :

Pour compléter cette liste (qui se voudrait interminable mais qu'il me faut bien limiter), quelques oeuvres d'art qui ont cherché à représenter la guerre :

index

salvador-dali

Et comment ne pas évoquer pour finir les photographes Robert Capa, Nick Ut, Larry Burrows...


mardi 31 mars 2015

Le Vent se lève d'Hayao Miyazaki

"Le Vent se lève, il faut tenter de vivre"

Paul Valéry

Je livre ci-dessous tel quel mes notes concernant les différents aspects du film susceptibles d'être étudiés.

Rêves

  • Quels procédés pour basculer de la réalité au rêve (principe du travelling, changement des couleurs, dessins qui prennent vie, saut d'un train, changement de saisons, musique italienne, exagération, plus de prise de risque)
  • Partager un rêve : celui de voler
  • Rêve futuriste
  • Le rêve qui construit l'identité de l'adulte à venir
  • Le mythe du scientifique / ingénieur, tout à sa passion, coupé des réalités et des conséquences de ses projets
  • Présence d'halucinations
  • Jiro = personnage héroïque
  • L'échec pour arriver à l'idéal, qui alimente le rêve, qui contribue à sa construction
  • Il rêve de Caproni, ingénieur italien ayant conçu de somptueux modèles d'avions : dialogue avec ce personnage = dialogue avec sa conscience "je vous félicite, votre rêve est magnifique" / Caproni = Miyazaki, dernier vol, pic de créativité
  • Contexte de crise économique, le Japon rêve de devenir l'égal de l'Allemagne
  • Propose-t-on ici une apologie de la guerre ? Plusieurs polémiques à ce sujet à la sortie du film
  • Inspiration, comme pour un artiste, comparaison
  • Jeux avec le ciel
  • Religion et nature = références au shintoïsme

Objets

  • Les revues d'enfant
  • Les lunettes : la particularité du personnage, elles permettent de le reconnaître tout au long de son évolution, de sa vie
  • Objets traditionnels qui inscrivent dans une époque (tenues, sandales japonaises en bois (geta) portées avec des chaussettes (tabi))
  • Avion : objet de fascination, créé en pensée pour être performant, léger, efficace. Les avions semblent parfois vivants, personnification
  • Chapeau = objet transitionnel, objet de la rencontre / Règles et tissu = permettent le retour du personnage / Parapluie = construction symétrique par rapport au début
  • Beaucoup d'objets offerts ou échangés, qui créent des relations
  • Fascination de Miyazaki pour les engins volants
  • Le rôle de l'ingénieur dans le rapport aux objets, professionnel exerçant des activités de conception, d'innovation et de direction de projets, de réalisation et de mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services impliquant la résolution de problèmes techniques complexes.
  • Le rôle du vent = hasard, rencontre : donne vie aux objets, le chapeau, la carte postale. Le vent devient presque visible, il devient objet du film. Rapport au poids
  • Objets de culte : ema
  • Objets = source d'inspiration (arrêtes de maquereau)
  • Le rôle des dessins industriels qui prennent vie
  • Recopiage, imitation, espionnage industriel
  • Tabagisme
  • Drapeaux = symboles, patriotisme en contexte de guerre

Je me souviens

  • Incendie de Tokyo
  • "Se souvenir du futur"
  • Le film suscite également un regain d'intérêt pour certains lieux qui y apparaissent, comme l'usine de bière Kabuto à Handa, dans la préfecture d'Aichi, construite en briques rouges et considérée comme un monument culturel important, mais peu accessible au public : l'afflux de visiteurs suscité par le film amène les autorités locales à engager des travaux de restauration afin d'ouvrir davantage l'endroit aux visiteurs

Construction du film

  • Deux parties (2 x 1h) Jeux de symétrie, construction en deux parties très distinctes
  • Biographie
  • Film très documenté
  • Le son : les sons de la peur, le silence, la musique "occidentale" = fil directeur
  • La chronologie : ellipses
  • Plans : plongée, plan de masse
  • Focalisation interne = plan qui semblent être la vision de Jiro
  • Polémiques

Posté par Julie F à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 28 novembre 2014

Guerre & conflits - Cours

Types de guerre : causes et enjeux (en cliquant sur chaque élément de la liste, vous trouverez un exemple)

Quelques notions à retenir (définitions en cliquant):

A ce sujet, le film Harrison's Flowers d'Elie Chouraqui sur la guerre en Yougoslavie peut être un bon complément.

Nous avons travaillé en classe sur ce reportage d'Envoyé Spécial :

Posté par Julie F à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 17 décembre 2013

Harrison's Flowers.

Harrison's flowers est un film d'Elie Chouraqui que j'étudie depuis des années, avec des classes de niveaux très différents. Je le trouve riche, de par sa construction, ses personnages, les thèmes qui y sont abordés (la guerre et le journalisme). Je le découvre aujourd'hui dans son intégralité sur le net et je vous le propose (je dispose de nombreux axes de travail, si certains sont intéressés).

Je traite également depuis quelques années la question de la guerre en ex-Yougoslavie avec des classes de CAP (séquence "guerres et conflits") et de DIMA. Il est toujours difficile de faire comprendre la complexité des tensions sur l'ex-Yougoslavie. Je découvre aujourd'hui un épisode de C'est pas Sorcier qui explique simplement les causes de ce conflit (même si l'emmission est datée).

Posté par Julie F à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 25 janvier 2011

Se souvenir de la guerre.

Excellente émission hier soir sur France Inter concernant le Devoir de Mémoire.
Les invités, Danielle Arbid et Laurent Bercue-Renard, tous deux réalisateurs de documentaire sur des guerres considérées comme "terminées". Ils se sont intéressés à l'après-guerre, à travers des témoignages, des questions, des images, parfois difficiles à obtenir et à regarder.

  • La bande annonce des deux films :



Posté par Julie F à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 12 mai 2008

Theresienstadt.

Voilà une piste de réflexion sur le thème "faire voir" qui me semblait très intéressante mais que je n'ai pu aborder en cours faute de temps, alors je vous livre ici quelques liens vers ce qui aurait pu être un support de cours.

Il s'agit du camp de Theresienstadt, "ghetto modèle" qui a été un instrument de propagande durant la deuxième guerre mondiale (auprès notamment de la Croix Rouge) et dans lequel un film intitulé Hitler offre une ville aux juifs a été tourné par Kurt Gerron en 1944.

Claude Lanzmann a réalisé Un vivant qui passe, basé sur des entretiens avec Maurice Rossel, seul délégué de la Croix Rouge à avoir visité Auschwitz.

Patrick Cauvin romance cet événement historique dans Nous allions vers les beaux jours paru en 1981. La sortie de son livre a été accompagnée d'une vive polémique. Il est invité le 20 mars 1981 dans l'émission Apostrophe sur le thème "Cinéma mensonge et cinéma vérité" (Un extrait de cette émission très enrichissante pour notre thème est disponible par ici)

Nadine Vicenzi et Jean-Yves Yagound (association Klicanovo) réalisent un documentaire qui croise la parole de déportés tchèques et français avec celle de jeunes gens eux aussi tchèques et français de 16/18 ans.


Mon premier souvenir en couleur
envoyé par fondationshoah

Quelques liens supplémentaires :



Posté par Julie F à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,